Association pour la Cohérence Environnementale en ViennE
Penser globalement, agir localement



Accueil > Ecohabitat > Habitat sain > Les polluants de l’air intérieur

Les polluants de l’air intérieur


Une pollution aussi sournoise que méconnue : celle de l’air que nous respirons au sein de nos habitations, écoles , crèches, bureaux, lieux publics…où nous passons en moyenne 22 heures sur 24.
La pollution de l’air intérieur de nos lieux de vie est donc un danger permanent pour notre santé et celle de nos enfants et surtout des bébés.
Cet air est nettement plus pollué que celui du dehors.

De nombreuses analyses récentes ont été réalisées au sein des habitations par divers organismes [UFC Que Choisir, Greenpeace…] et reprises par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur.

Plusieurs centaines de polluants sont ainsi retrouvés dans l’air intérieur formant un véritable cocktail chimique.
On ignore encore pour nombre d’entre eux l’effet réel sur l’organisme humain en particulier les effets à long terme (cancers, stérilité, atteinte du Système Nerveux Central…).

Quelques exemples de ces molécules qui nous veulent du mal
Molécules Produits Effets
Alkyphénol Dans détergents, dentifrices Modification du système hormonal
Benzène Dans pérole brut, utilisé dans parfum d’ambiance Cancérigène : leucémies, lymphomes
Bisphénol A Ingrédient du plastique, assouplissant du PVC Provoque des infertilités
Composés organiques volatils (COV) Composés appartenant à différentes familles chimiques (hydrocarbures, cétones, éthers de glycols, alcanes, aldhéhydes) Dans les nettoyants, moquettes.. Allergies, infertilité
Formaldéhyde Gaz très irritant et allergisant. Dans les colles des meubles et agglomérés Irritations de la peau, des yeux, des voies respiratoires, crises d’asthme. Cancérigène
Limonène Constituant naturel du citron, utilisé pour parfumé les produits d’entretien Très oxydant sous forme oxydée, peut provoquer eczéma, asthme
Muscs artificiels Arômes de synthèse dans les produits cosmétiques Perturbateurs hormonaux (infertilité, puberté précoce)
Phtalate Plastifiant utilisé pour assouplir les PVC Perturbateur, à des teneurs élevées, du système hormonal(infertilité, puberté précoce)
Retardateurs de flamme Présents dans tous les meubles et revêtements, ils contiennent des hallogènes (chlore et brome) Perturbateurs hormonaux (infertilité, puberté précoce)
Styrène Composé aromatique présent dans les plastiques et caoutchouc synthétiques Cancérigène

Les causes de cette pollution sont diverses


Une isolation renforcée des maisons réalisant de véritables « boites étanches de confinement » et cela afin d’éviter les déperditions d’énergie (suite des crises pétrolières après les années 1970). Le taux de renouvellement de l’air n’a cessé de diminuer avec baisse de l’aération que la ventilation soit manuelle ou mécanique. Un logement bien aéré au centre de Paris peut être moins pollué qu’une maison mal ventilée à la campagne.

L’utilisation massive de nouveaux matériaux de construction, d’isolation, de décoration faisant appel à de plus en plus de produits chimiques de synthèse.

Des habitudes de sur-chauffage, favorisant la volatilisation de nombreux produits chimiques toxiques des matériaux et la multiplication des agents biologiques (moisissures, acariens, bactéries).

Une augmentation de l’humidité intérieure activant ces phénomènes.

L’utilisation croissante de produits ménagers, d’entretien et cosmétiques de compositions chimiques complexes et sophistiquées et d’innocuité incertaine voire mêmes toxiques, sollicitée et suggérée par la publicité,

L’usage de pesticides contre les agents biologiques (insecticides, fongicides, bactéricides, acaricides).

Origines principales des polluants majeurs


Matériaux de construction
Le Bois

agglomérés, contre plaqués, lamellés collés, bois traités

Les Isolants

Laine de verre, laine de roche, mousse urée formol, polystyrène, amiante, liège reconstitué

Les Matières Plastiques

PVC, Polyuréthane, Polyéthylène

Les Colles

Néoprène, Colles acryliques et vinyliques en solutions ou en émulsions aqueuses

Mobilier et décoration
Le Mobilier

Meubles, étagères réalisés en bois traité ou reconstitué

Les Revêtements de Sol et Muraux

Moquette, tapis, parquet, plancher, carrelage (colles), sols plastifiés (PVC), linoléum et fibres naturelles végétales (colles),papiers peints vinyl, colles à papiers peints, tissus muraux, rideaux, sièges.

Les Peintures véritables cocktails chimiques
Peintures à l’eau

(en phase aqueuse), Peintures Glycérophtaliques (en phase solvant organiques), liants, pigments, solvants.

Fâcheuses habitudes
4Tabagisme
Produits d’Entretien

boules anti-mites, déboucheurs de canalisation, décapeurs de fours, désinfectant WC, insecticides ménagers, détachants, lessives, nettoyants antibactériens et antifongiques, nettoyant vitres tapis et moquette, produits lustrants, lavage vaisselle, antigels

Soins Corporels et Produits Cosmétiques
Bricolage

collage, peinture, ponçage, menuiserie, décapage, utilisation de matériel fibreux (laine de verre et de roche)

Cuisine
Appareil de Chauffage

(chauffage au pétrole en continu par ex)

Bureaux

(copieurs, lasers)

Ennemis invisibles
Chaleur et Humidité

favorise la multiplication des êtres vivants indésirables : moisissures (champignons), acariens, blattes, bactéries (légionelles), mites…

Attention :
Les polluants chimiques et le tabagisme combinent fréquemment leurs effets à ceux des allergènes de l’environnement. Cette synergie d’action influence le développement des maladies respiratoires et leur gravité.

Pour en savoir plus


Articles

« Produits d’entretien : place au naturel » Echo Nature, n°12 février-mars 2007
La Maison Ecologique :
n° 32 « Les solvants organiques » ; n° 37 « Qualité de l’air intérieur » ; n° 38 « Chambre d’enfants »
La Vie : n° 3198 déc 2006


Livre

"NOS MAISONS NOUS EMPOISONNENT" – Guide pratique de l’air pur chez soi.
Terre Vivante, Guide pratique , Aout 2006

Organisme

Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur : http://www.air-interieur.org/